Lausanne

Parc de Mon Repos de Lausanne : un jardin calme au cœur de la ville

Le parc de Mon Repos de Lausanne est situé en plein cœur de Lausanne dans le quartier Mousines/Bellevue et offre un véritable havre de paix aux promeneurs ou aux familles qui s’y promènent. Une ballade bucolique pour y admirer de magnifiques arbres, des parterres de fleurs colorées, la célèbre Tour et sa grotte cachée derrière une cascade ou encore sa volière.

L’histoire du parc de Mon Repos de Lausanne

Jusqu’au XVIIIème siècle la colline de Mont-Ribaud est plantée de vignes au milieu desquelles se dresse une petite maison. Le Marquis de Langallerie, Philippe de Gentils rachète la propriété en 1756 à Abraham Secrétan pour y faire construire un kiosque octogonal et un théâtre. Celui-ci va accueillir les plus grands artistes de l’époque dont Voltaire qui y présentera quelques-unes de ses pièces lors de son passage à Lausanne.

Les fleurs du parc de mon repos de Lausanne

Au XIXème siècle Vincent Perdonnet rachète le domaine et entreprend de nombreux travaux : il transforme l’espace en jardins à l’anglaise avec de magnifiques pelouses et la plantation de centaines d’essences rares.

Il y fait bâtir également une ferme, des écuries, des volières, des serres et une orangerie. Puis au fond du domaine, il aménage un espace atypique : une grotte, devant une marre, surmontée par une tour néogothique.

Avec l’extension de la ville de Lausanne, une avenue est construite séparant le parc de Mon Repos en deux puis le Tribunal-Fédéral y est bâti et inauguré en 1927. Au début du XXIème siècle la ville entreprend des travaux de restauration des jardins et des bâtiments pour lui donner son aspect actuel.

Se balader dans le parc de Mon Repos

La promenade dans le parc de Mon Repos est très agréable car elle permet de s’éloigner de l’agitation de Lausanne et de véritablement se reposer un instant.

Les bancs du parc de mon repos à Lausanne

Idéal pour les sorties en famille avec son aire de jeux pour les enfants bien que vieillissante, et les grandes pelouses pour jouer ou piqueniquer.

Un parc bien entretenu qui vous sera presque réservé si vous y venez tôt le matin ou en fin d’après-midi. De nombreuses fleurs, des fontaines et des statues ornent ce parc et des bancs sont disséminés pour faire un stop lors de votre promenade.

Le Parc de Mon Repos de Lausanne accueille de nombreux arbres rares, majestueux et atypiques. On y trouve notamment un hêtre rouge et un magnifique séquoia géant.

Vous pouvez également profiter de la buvette pour acheter une boisson et manger une salade lors des beaux jours.

Enfin sur le côté ouest du parc, se trouve la piscine couverte de Mon Repos.

Les volières du Parc Mon Repos de Lausanne

Les oiseaux de la volière du parc de mon repos

Les volières accueillent de nombreuses espèces d’oiseaux dont des espèces exotiques. Colombe Diamant, canari, Padda de Java, … les noms invitent au voyage !

La volière du parc de mon repos

Les volières dataient de 1822 et n’étaient plus adaptées aux conditions de détentions actuelles des animaux. Des travaux d’agrandissement pour donner plus d’espace aux oiseaux ont eu lieu et les vétérinaires ont baissé drastiquement la population des volatiles passant de 600 spécimens en 2014 à 180 à l’heure actuelle, les conditions de vie des oiseaux étant désormais au centre des préoccupations.

La Tour du Parc de Mon Repos

Quelle curiosité que cette Tour qui surmonte une grotte cachée derrière une cascade !

Cette construction atypique date de 1821 selon le projet du peintre Pierre-Louis Bouvier. Elle traduit l’élan romantique de l’époque dont la mode était de construire de fausses ruines comme la Tour Haldimand du Parc de Denantou.

La grotte et la tour du parc de mon repos

Une rumeur veut que ces tours soient le fruit d’un pari entre trois riches propriétaires de l’époque, William Haldimand, Vincent Perdonnet et Charles Sigismond de Cerjat qui tentèrent de construire la plus belle « Tour en ruine ». Seules celles de Perdonnet et d’Haldimand existent toujours, la troisième a été détruite. Mais des recherches historiques récentes réfutent cette théorie, les tours ayant été construites à des périodes différentes.

Il n’en demeure pas moins que cette Tour au sommet de la cascade et de la grotte qui était accessible par ses côtés, demeure un lieu bien étrange et un détour pour de nombreux visiteurs qui souhaitent admirer ce lieu atypique.  

La Villa du Parc de Mon Repos de Lausanne

Cette bâtisse accueillit le comité Olympique International pendant plus de 50 ans. Après s’être installé au Casino de l’esplanade de Montbenon de 1915 à 1922, il prend place au Parc de Mon Repos de Lausanne de 1922 à 1968.

La villa de Mon Repos à Lausanne

Le Barron Pierre de Coubertin fondateur des Jeux Olympiques modernes y séjourna avec sa famille de 1929 jusqu’à sa mort en 1937.

Le Tribunal Fédéral de Mon Repos à Lausanne

Le parc de Mon Repos de Lausanne est indissociable du majestueux Tribunal Fédéral de Lausanne. Dessiné par l’architecte Alphonse Laverrière, célèbre notamment pour ses travaux sur le Jardin Botanique de Lausanne au parc de Milan ou encore le Parc de Valency, ce bâtiment de style néoclassique traduit par son architecture le rôle solennel du lieu.

Le tribunal Fédéral de Lausanne

Il se marie en parfaite harmonie avec le parc de Mon Repos. Il est à noter cependant que le Tribunal Fédéral de Lausanne ne se visite pas.

Le parc de Mon Repos est une étape à toute visite de Lausanne. Il fait partie des plus beaux parcs de Lausanne en compagnie de l’esplanade de Montbenon, du parc de Denantou, ou de la forêt de Sauvabelin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page