QWERTZ vs AZERTY vs QWERTY : Le clavier suisse et les différences entre les claviers du monde entier

Dans un monde de plus en plus connecté, une bonne connaissance des différents types de claviers devient de plus en plus nécessaire pour éviter les mauvaises surprises. Particulièrement si vous êtes frontalier, la différence entre le clavier QWERTZ, utilisé en Suisse, et les claviers AZERTY et QWERTY, utilisés respectivement en France et aux États-Unis, peut être une source de confusion. Ce billet vous explique tout sur ces différences, leur origine, leur utilité et comment s’adapter. Pourquoi lire cet article ? Pour mieux comprendre ces outils que nous utilisons quotidiennement et peut-être pour faire un meilleur choix la prochaine fois que vous achèterez un ordinateur.

Sommaire

  1. Qu’est-ce que le clavier QWERTZ suisse ?
  2. Comment est disposé un clavier français AZERTY ?
  3. Et le clavier QWERTY, qu’est-ce que c’est ?
  4. Pourquoi ces différences de claviers selon la langue et le pays ?
  5. Comment frapper efficacement sur un clavier QWERTZ ?
  6. Comment les frontaliers peuvent-ils s’adapter à ces différents claviers ?
  7. QWERTZ vs AZERTY vs QWERTY : Quel est le meilleur pour la frappe ?
  8. Comment configurer son ordinateur pour passer d’un type de clavier à un autre ?
  9. Est-il possible d’utiliser un clavier étranger pour écrire en français ?
  10. Les claviers du futur : comment évolueront-ils ?

Qu’est-ce que le clavier QWERTZ suisse ?

Le clavier QWERTZ est couramment utilisé en Suisse, en Allemagne et en Autriche. Il tient son nom des six premières touches de la rangée supérieure. Les touches de ce clavier sont disposées de manière à faciliter la frappe dans les langues germanophones. On le trouve également dans certaines régions de la Suisse romande, où le français est largement parlé.

Le clavier QWERTZ suisse se distingue notamment par sa disposition des touches facilitant l’accès aux lettres accentuées couramment utilisées dans les langues locales. Par exemple, les lettres « é », « à » et « è » ont leur propre touche, ce qui rend la frappe de ces caractères beaucoup plus rapide et facile.

Les marques Logitech et Cherry proposent des claviers suisses très intéressants car ils proposent les lettres avec caractères spéciaux spécifiques au français et à l’allemand directement sur leur clavier, ce qui rend le clavier très polyvalent pour les utilisateurs et unique au monde.

Vous trouverez la sélection des meilleurs claviers suisses ci-dessous :

Comment est disposé un clavier français AZERTY ?

Le clavier français AZERTY, quant à lui, est conçu pour faciliter l’écriture en français. Les lettres les plus utilisées dans la langue française sont ainsi plus facilement accessibles. Tout comme le clavier QWERTZ, le nom AZERTY vient des six premières lettres de la rangée supérieure.

Cependant, contrairement au clavier QWERTZ, le clavier AZERTY ne possède pas de touches dédiées aux lettres accentuées. Pour les taper, il faut utiliser la touche « Majuscule » en combinaison avec une autre touche.

Et le clavier QWERTY, qu’est-ce que c’est ?

Le clavier QWERTY, largement utilisé aux États-Unis et dans de nombreux autres pays, a été conçu à l’origine pour les premières machines à écrire. Sa disposition est basée sur la fréquence d’utilisation des lettres dans la langue anglaise.

Contrairement aux claviers QWERTZ et AZERTY, le clavier QWERTY ne possède pas de touches spécifiques pour les lettres accentuées, ce qui peut le rendre moins pratique pour écrire en français ou dans d’autres langues utilisant de tels caractères.

Pourquoi ces différences de claviers selon la langue et le pays ?

Les claviers diffèrent en fonction de la langue principale du pays dans lequel ils sont utilisés. Cette variété est due à l’adaptation des touches aux lettres les plus utilisées dans chaque langue.

En effet, les claviers ont été conçus à l’origine pour faciliter la frappe sur les machines à écrire, en évitant que les tiges des lettres ne s’emmêlent. Avec l’arrivée des ordinateurs, la disposition des touches a été conservée, bien que la nécessité technique n’existe plus.

Comment frapper efficacement sur un clavier QWERTZ ?

Pour frapper efficacement sur un clavier QWERTZ, il faut d’abord comprendre la disposition des touches. Il est également important de pratiquer régulièrement pour développer de bonnes habitudes de frappe.

Le placement des doigts est essentiel pour une frappe efficace et ergonomique. Pour cela, les index doivent être placés sur les touches « F » et « J », qui ont souvent une petite barre ou un point pour aider à les repérer sans regarder le clavier.

Comment les frontaliers peuvent-ils s’adapter à ces différents claviers ?

L’adaptation à un nouveau type de clavier peut être un défi, en particulier pour les frontaliers qui travaillent dans un pays et vivent dans un autre. Cependant, la plupart des systèmes d’exploitation informatique permettent de changer la configuration du clavier.

Un autocollant avec le nouvel agencement de clavier peut être une aide précieuse pendant la période d’adaptation. Il est également possible de pratiquer sur des sites web dédiés pour acquérir de l’automatisme.

QWERTZ vs AZERTY vs QWERTY : Quel est le meilleur pour la frappe ?

Il n’y a pas de « meilleur » clavier pour la frappe. Cela dépend en grande partie de la langue que vous utilisez le plus souvent et de vos habitudes de frappe.

Cela dit, certains types de claviers peuvent être plus ergonomiques et faciliter la frappe rapide. Par exemple, le clavier Dvorak, bien que moins connu, est conçu pour une frappe plus rapide et plus confortable en anglais.

Comment configurer son ordinateur pour passer d’un type de clavier à un autre ?

La plupart des systèmes d’exploitation permettent de changer la configuration du clavier dans les paramètres. Dans Windows, par exemple, vous pouvez accéder à ces paramètres via le Panneau de configuration. Il est également possible d’ajouter plusieurs langues et de basculer entre elles à l’aide d’un raccourci clavier.

Est-il possible d’utiliser un clavier étranger pour écrire en français ?

Oui, il est tout à fait possible d’écrire en français avec un clavier étranger. Cependant, cela peut nécessiter une certaine adaptation, en particulier pour taper les lettres accentuées. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’utiliser des combinaisons de touches pour accéder à ces caractères.

Les claviers du futur : comment évolueront-ils ?

Avec l’évolution de la technologie, on peut s’attendre à voir de nouvelles formes de claviers dans le futur. Par exemple, les claviers virtuels et tactiles deviennent de plus en plus populaires sur les téléphones portables et les tablettes.

En outre, des claviers ergonomiques et adaptatifs, qui peuvent être personnalisés en fonction des préférences et des besoins de chaque utilisateur, sont également en développement.

En conclusion, la compréhension des claviers et leur évolution est un aspect important de notre interaction avec la technologie.

Points à retenir

  • Il existe trois principaux types de claviers : QWERTZ (utilisé en Suisse), AZERTY (France) et QWERTY (États-Unis et autres).
  • Chaque clavier est conçu pour faciliter l’écriture dans la langue principale du pays.
  • L’adaptation à un nouveau type de clavier peut nécessiter un certain temps et de la pratique, mais les systèmes d’exploitation modernes permettent de modifier facilement la configuration du clavier.
  • Les claviers continueront d’évoluer avec la technologie, avec des tendances vers plus de personnalisation et d’ergonomie.
Retour en haut